Comment améliorer le parcours client grâce au marketing sensoriel ?

Le marketing sensoriel relève de la théâtralisation d’un lieu. Cette stratégie permet de mettre en scène l’environnement dans lequel évoluent les clients, pour arriver à influer subtilement sur leur comportement.

Ainsi, en considérant qu’il est nécessaire d’impacter leur perception de l’expérience qu’ils retiennent de leur passage, une palette de leviers devront être activés pour laisser un souvenir agréable dans leur mémoire. 

En mettant à profit chacun des stimuli les plus marquants (olfactif, visuel, tactile, sonore), il va être possible de permettre à chaque client de vivre une expérience optimisée. Par là même, il sera possible de profiter ce confort ressenti pour que ce dernier passe plus facilement à l’acte en termes d’achat.

Est-il possible d’améliorer la vente de ses produits ou services grâce à ce concept ? Comment influer sur la perception du client pour optimiser son expérience ?

S’intéresser au comportement du client pour mieux l’influencer

Les études qui visent à mettre en évidence les différents comportements au sein d’un point de vente servent à définir les signaux inhibiteurs et les déclencheurs d’actes d’achat. 

Au sein d’un magasin ou d’une entreprise par exemple, la diffusion de musique peut avoir un effet sur la façon dont les sujets percevront leur environnement. En analysant de près les réponses cognitives liées au style de musique, à son volume et à son rythme par exemple, on arrive à souligner des réactions induites par l’influence du signal sonore. 

En tirant des conclusions de ces observations, il devient plus évident de diffuser le bon stimulus sonore en lien au contexte et à l’effet attendu.

Lorsqu’on pousse ce type d’étude à l’échelle de tous les signaux perçus par un sujet, on se rend compte que chacun agit de façon singulière, mais également combinée. Cette synergie multisensorielle peut avoir une influence assez poussée, pourvu que la combinaison des stimuli soit cohérente et bien pensée.

Par exemple, plusieurs études ont révélé qu’un public jeune sera plus réceptif à une odeur citrique, en la considérant comme un signal énergisant. En y ajoutant l’influence qu’une musique au tempo soutenu peut avoir en ce sens, on obtient une combinaison susceptible de convenir à la cible visée, tout en induisant un comportement donné, à savoir plein de vitalité, tonique. L’ambiance créée correspond donc au groupe d’individus ou de consommateurs que l’on entend attirer et stimuler sensoriellement. Au-delà de cette réaction cognitive, l’empreinte laissée dans la mémoire de ces sujets est d’autant plus marquantes qu’elle fait appel à la stimulation de plusieurs sens à la fois.

C’est là la traduction de ce qu’autorise le marketing sensoriel. Il permet d’induire un comportement sur un public cible. Forts de ce constat, les spécialistes en la matière arrivent donc à créer une atmosphère adaptée à tous types de lieux et de public.

Nous contacter

Appliquer ce concept au domaine de la vente de produits ou de services

Dès lors qu’une étude précise est menée sur le type de clients fréquentant un point de vente, une boutique ou un établissement accueillant du public, il devient possible d’élaborer une stratégie à même d’optimiser l’expérience que les visiteurs retiendront de leur passage. La recherche des signaux sensoriels les plus efficaces permettra d’élaborer une diffusion optimale visant à optimiser le parcours client.

Ainsi, plutôt que de mettre un produit en valeur comme le permet le marketing traditionnel, on va tacher de créer l’ambiance et les conditions les plus favorables pour qu’un groupe de consommateurs cibles soient plus enclins à être attirés par ce même produit. Cette approche relativement nouvelle relève d’une stratégie plus globale, basée sur la création d’un environnement étudié pour plaire et séduire.

Les entreprises, les marques et les magasins incluant ce type d’innovation dans leur stratégie de communication voient leurs résultats augmenter. Bien évidemment, la mise en place de tous les dispositifs permettant d’exploiter ce concept demande l’intervention de professionnels dont c’est le métier. La pertinence de l’étude en amont du déploiement, de même que la création des stimuli corrects relèvent d’un savoir-faire particulier. Mal exécutée, une stratégie pourrait desservir celui qui la met en place.

La musique, le design, les couleurs et les senteurs travaillent de concert

Compte tenu du fait que le marketing sensoriel met à profit la stimulation multisensorielle, tous les éléments concourant à créer une atmosphère sont à prendre en compte.

Les sens du consommateur devront être sollicités de façon équilibrée, permettant ainsi d’influer avec nuance et subtilité sur son comportement. Une senteur peut être créée pour correspondre à l’identité d’une enseigne ou d’une marque par exemple. De même que le design d’un logo et ses couleurs permettent d’identifier une entité, la musique et les senteurs peuvent avoir le même pouvoir auprès du client. 

Un concept qu’inclut le marketing sensoriel, est le design sonore. Au travers de la création d’un jingle ou de l’utilisation d’une voix identique pour chaque annonce, il est possible de créer une identité sonore. C’est dans cette optique que peut également être envisagée la création d’une radio d’enseigne ou d’entreprise. Sur un canal qui ne sera diffusé que dans ses locaux, l’entité en question pourra assurer sa communication auprès des consommateurs.

Le développement d’une chaîne diffusée sur des visuels dynamiques est également envisageable. Une marque peut ainsi renforcer son image auprès des consommateurs via ce canal de communication. D’une part le consommateur a la sensation de recevoir un message qui lui est directement adressé, d’autre part, il le retient bien mieux que s’il était diffusé sur un support lambda.

Tous ces facteurs créant une ambiance donnée étant mis au service d’une même cause, ils travaillent de concert pour créer un environnement unique, propre à un magasin par exemple, et facilement identifiable par le consommateur.

Ces stimuli permettent donc de toucher le client plus facilement, en lui faisant éprouver des émotions qu’il associera à son expérience. Le marketing sensoriel permet donc d’assurer une communication plus subtile que celle qui consiste à asséner un message de façon répétée pour qu’il finisse par être mémorisé. 

Mettre en scène son magasin pour mieux valoriser la qualité de ses produits

Et si le marketing sensoriel vous permettait de repenser votre communication ? 

Nombreux sont les commerçants et les entrepreneurs de tous bord à se demander comment lutter contre l’évolution du marché en ligne. Il se peut que la stimulation sensorielle soit la réponse. Face aux nouvelles tendances constatées dans le domaine du commerce, la vente en ligne est entrée dans les mœurs et voit toujours plus de clients passer commande depuis chez eux, sans même bouger de leur domicile. 

Le marketing sensoriel pourrait être envisagé comme un moyen d’exister malgré cette modification des comportements. En proposant aux consommateurs de vivre une expérience au-delà du simple acte d’achat, ces derniers pourraient rechercher cette qualité de prestation et cette proximité produites par cette communication sur mesure.

A tous les entrepreneurs qui cherchent à se réinventer pour exister malgré l’avènement de la vente en ligne, songez à tout ce que cette nouvelle façon de communiquer pourrait vous permettre. Peut-être devriez-vous considérer cette dimension sensorielle comme la possibilité d’exister autrement et de fidéliser des clients en leur proposant une façon de consommer qui leur correspond parfaitement. Pensez-y !