Le verre de trop ne fait pas de cadeau...

Pour ces fêtes de fin d’année, la Sécurité Routière et la préfecture de Haute Garonne, épaulées par l'agence toulousaine Verywell, ont mis en place une opération de street marketing, intitulée « Le verre de trop ne fait pas de cadeau » destinée à sensibiliser les passants sur la consommation d’alcool avant de prendre le volant.

Sur l'esplanade François Mitterand, à la sortie, du métro Jean Jaures (le plus circulant de la ville), bons nombres de passants se sont retournés sur cette campagne mis en place le vendredi 12 et samedi 13 décembre.

Pourquoi?

D'abord, entre les magnifiques décorations et illuminations de Noël de la place Wilson, les carcasses de voitures accidentées attirent les regards et interpellent les passants. De plus des panneaux explicatifs racontent l'histoire de familles ou de personnes décédées dans un accident de voiture dû un un excès d'alcool lors de ces fêtes de fin d'année.

Ensuite, des enceintes diffusent, les voix de petits enfants s'amusant dans une voiture sous fond de jingle bells puis... tout à coup... de forts crissements de pneus et des hurlements de douleurs d’enfants retentissent dans la ville. Des sons, qui font froid dans le dos et qui font retourner à coup sûr les passants à proximité.

Une nouvelle utilisation judicieuse du marketing sensoriel qui a su intriguer puis sensibiliser les passants à l'importance d'être responsable durant ces fêtes de fin d'année qui riment souvent avec excés d'alcool.

Ci-dessous la vidéo de présentation de la campagne

Sources : #1 #2


comments powered by Disqus