Abercrombie & Fitch la marque exemplaire dans le marketing sensoriel

Abercrombie & Fitch est une société américaine de vêtement fondé en 1892 par deux entrepreneurs, David Abercrombie et Ezra Fitch. La marque possède aujourd’hui plus de 1000 magasins répartis dans une dizaine de pays ciblant en particulier les adolescents et les jeunes adultes.

Le marketing sensoriel en tant qu’avantage concurrentiel

Afin de se démarquer, le groupe Abercrombie & Fitch a décidé de nous faire vivre des nouvelles expériences qui peuvent nous séduire comme nous choquer. Pour cela tous nos sens vont être mis en éveil. Voici les différentes techniques mises en place par la société pour faire parler d’elle et faire vendre.

Marketing visuel :

Abercrombie & Fitch mise sur un marketing inspiré du luxe, pour séduire et faire naître le désir chez sa clientèle. Les vêtements impeccablement disposés et mis en valeur par des jeux de lumières sont exposés dans la boutique à la façon d’œuvres d’art dans un musée. À l’intérieur des boutiques règne une ambiance à la fois design et intimiste : le mélange de bois et de métal donne une dimension authentique à la marque. 

Le marketing visuel repose aussi sur le choix des vendeurs et vendeuses, exclusivement choisit selon des critères physiques très précis : les corps doivent être beaux, minces et musclés. L’accueil est si particulier que les clients/visiteurs peuvent poser avec le personnel et emporter une photo « souvenir » de leur passage en magasin.


Marketing olfactif : 

La marque se fait aussi remarquer pour son « concept store » qui assume une part de marketing olfactif. Les devantures des boutiques et les vêtements sont en effet parfumés avec une odeur caractéristique de la marque, un parfum conçue uniquement pour elle. Le parfum est vaporisé régulièrement à l’intérieur de la boutique et à ses alentours, une odeur qui est devenue une signature olfactive (logolf), un signe de reconnaissance pour quiconque l’a déjà senti auparavant.


Marketing sonore :

Le groupe se plaît à aller au bout de son concept en mettant en place aussi un marketing sonore très reconnaissable. L’ambiance "peu lumineuse" est accompagnée d’une musique électro au volume sonore élevé, ce qui donne aux boutiques des airs de boites de nuits assumés. 

Quelques mots de conclusion

Avec son marketing visuel, olfactif et sonore, on peut dire que rien n’est laissé au hasard chez Abercrombie. Des techniques qui ont permis à la marque d’avoir la notoriété qu’on lui connaît. Un marketing qui, poussait à l’extrême, lui a attiré une mauvaise presse : la marque a retiré pour ses vêtements féminins les tailles au-dessus du « L », afin de n’avoir que des clientes « jolies et minces ». Des critiques se sont alors rapidement répandues sur le net entachant leur image de marque, malgré leur stratégie marketing qui semblait pourtant être exemplaire.


comments powered by Disqus