Le premier court-métrage en réalité virtuelle présenté au Festival de Cannes

Pour la première fois en 70 éditions, un film en réalité virtuelle fait partie de la sélection officielle du Festival de Cannes. Cette expérience immersive joue sur les sens du spectateur pour le faire entrer dans la peau des protagonistes.

Un événement inédit à Cannes

Ce nouveau projet du réalisateur mexicain oscarisé, Alejandro González Iñárritu, auteur de Babel (2006), Birdman (2014) ou encore The Revenant (2015), revient avec un projet ambitieux qu’il présentera en avant-première lors du 70ème Festival de Cannes. Son court métrage, Carne y Arena (Chair et Sable), a la particularité d’être réalisé en réalité virtuelle, c’est-à-dire qu’il plonge le spectateur, devenu acteur pour l’occasion, dans une version à 360° du film lui permettant d’évoluer dedans comme s’il y était.

Ce court métrage inédit pourrait ainsi annoncer l’arrivée prochaine d’une nouvelle section dédiée aux films en réalité virtuelle à Cannes. 

  

Une expérience sensorielle bouleversante

Afin de retranscrire au mieux son témoignage, le réalisateur a choisi d’utiliser la réalité virtuelle afin de plonger véritablement le spectateur dans l’histoire et lui faire ressentir ce que de simples images ne pourraient transmettre. Grâce au casque de réalité virtuelle, l’utilisateur peut ainsi vivre l’action dans un environnement en 3D, mais aussi vivre une expérience auditive complète grâce au procédé de spatialisation sonore permettant de localiser les sons autour de soi et de ressentir l’impression de distance et de profondeur, ajoutant toujours plus de réalisme à l’expérience.

Cette expérience sensorielle incroyable permet de ce fait de « brouiller la séparation entre le sujet observé et son observateur puisque chacun se retrouve immergé dans l’action ». L’installation prendra place sur la Croisette à Cannes pour permettre au spectateur de vivre le court métrage dans un vaste espace, mais l’installation sera déplacée à partir de juin à travers les musées du monde.

La réalité virtuelle est donc en train de conquérir du territoire et de gagner de nouveaux domaines tout en repoussant toujours plus les limites du réalisme. À quand l’immersion complète où l’on ne verrait plus la différence entre VR et réalité ?

Et quelles utilisations pour cette technologie en pleine expansion à l’avenir ?

Les 5 domaines où la réalité virtuelle a de l’avenir

Le cinéma

 

Tout comme nous venons de le voir, les cinéastes s’intéressent de plus en plus aux avantages que peut apporter la réalité virtuelle. La société de production et distribution de films, MK2 souhaite devenir la référence en distribution de films en réalité virtuelle. Elle va, à l’occasion du festival de Cannes, présenter deux courts-métrages :    « Planet », de Momoko Seto, et « Dolhpin Man 360° », de Benoît Lichté.

   

 

La formation

Que ce soit pour professionnaliser les étudiants en chirurgie ou améliorer les gestes des transporteurs gaziers la réalité virtuelle permet de former à n’importe quelle situation en minimisant le danger permettant de former les personnes dans des conditions au plus proche de la réalité et leur permettre prendre les bons automatismes, le stress en moins.

 

Les visites

Que ce soit de célèbres musées ou de mythiques bibliothèques, avec la réalité virtuelle il est maintenant possible de visiter les 4 coins du monde sans bouger de chez soi. Ces visites ont pour but d’ouvrir la culture au plus grand nombre et de pouvoir visiter des lieux légendaires aujourd’hui disparus…

La thérapie

Phobie des araignées, peur des piqûres, la toxicomanie ou encore vertige, la réalité virtuelle peut jouer un rôle de thérapie pour les patients. En les mettant dans des situations plus que réelles, les médecins entraînent les patients à affronter et à vaincre leurs phobies.

   

L’industrie

Fabriquer et tester en virtuel a un coût bien moins élevé qu’un prototype en dur, et l’industrie de la fabrication l’a bien compris. Le domaine le plus friand de la VR est l’automobile, où l’anticipation du design des voitures, mais aussi des problèmes techniques permet d’éviter des surcoûts et des ralentissements dans la production.

Sources : #1 #2 #3


comments powered by Disqus