Navigation Articles

Retour aux articles

Ameublement : secteur sensible au marketing sensoriel

12 juin 2019

Après trois années consécutives de progression, le secteur de l’ameublement voit désormais cette tendance s’inverser au niveau national et européen. Cependant certaines enseignes continuent de bien se porter. Ces dernières, en constante réflexion ont notamment su repenser la visite client pour en faire une expérience client positive,  en intégrant notamment le sensoriel dans leur stratégie de marque.

Contrairement à de nombreux produits vendus en ligne, les biens d’ameublement, déclenchent souvent une visite en point de vente, l’idée du visiteur étant de vérifier par lui-même l’aspect, la nature, la qualité des matières et les finitions avant de finaliser son achat. Par ailleurs, 56% des français trouvent leur inspiration de décoration intérieure dans les magasins d’ameublement. (source : Statistica)

Il apparaît donc primordial pour les enseignes de ce secteur de créer une ambiance olfactive et sonore capable de permettre au client de se projeter comme chez lui, pour faciliter le passage à l’achat.

Le sensoriel est d’autant plus pertinent que les objets proposés dans les enseignes d’ameublement ont besoin d’être essayés, par les visiteurs. Le touché du bois, du tissus, du cuir,  l’aspect des courbes des meubles, le son des portes qu’on referme … nous ramène à l’expérimentation des produits pour s’assurer qu’ils sont conformes à nos attentes, à notre futur intérieur…

Mais comment enrichir l’expérience sensorielle du client en utilisant tous les sens ?

L’olfactif, la force de la première impression

L’olfactif, c’est ce qui va rester de votre première impression. Une fragrance en cohérence avec le positionnement de la marque et les produits présentés, crée une relation affective avec le client, un marqueur de reconnaissance puissant. De plus, elle va accompagner le client dans son parcours, influencer favorablement ses choix en mettant en valeur les meubles exposés.

Les senteurs peuvent aussi être utilisées pour immerger le client dans différents univers : salons, chambres, espace enfant, mobilier de plein air…, en diffusant dans chaque zone une senteur évocatrice.

Notre cerveau est capable de mémoriser 35% des senteurs de notre quotidien. L’olfactif influe donc considérablement nos émotions. Selon une étude de BVA, la diffusion d’une senteur impacte positivement l’image du point de vente, prolonge de 30% la visite client et stimule les achats d’impulsion de 35%.

La célèbre enseigne Roche Bobois, fait partie des marques qui tirent profit de cette réflexion. En augmentation de son CA de 3.9% en France et 4.8% à l’international, l’enseigne de mobiliers design a intégré le sensoriel à sa réflexion stratégique. En 2015, elle a demandé à  midiscom de créer  l’identité olfactive de la marque.  Aujourd’hui, cette signature olfactive est diffusée dans de nombreux magasins Roche Bobois, de Valence à Munich et de New York à Miami, renforçant ainsi la cohérence de son réseau.

La bonne humeur passe par la musique

L’olfactif n’est pas le seul sens dont les enseignes peuvent tirer profit. Ainsi, le son, à travers la création d’une ambiance sonore, permet lui aussi d’influer positivement sur la visite de client dans un point de vente. Selon une étude de la Sacem, 90% des clients trouvent que la musique rend agréable leur visite, pour 66% elle les met de bonne humeur et pour 72% elle leur donne envie de revenir. En plus de ces avantages, elle accentue la convivialité. Elle établit un lien de confiance lorsque le client se reconnaît dans la programmation musicale, qu’il partage les mêmes goûts. Cela le réassure en véhiculant le sentiment d’être « au bon endroit », et que les produits proposés par l’enseigne lui conviendront.

L’ambiance musicale peut également être utilisée pour théâtraliser les différents espaces. Une programmation spécifique soulignera d’avantage le décor et complétera la mise en scène de chaque zone. Par exemple, une programmation composée de styles musicaux actuels pour rehausser la modernité d’un salon ou une ambiance douce pour l’espace literie, renforcera l’expérience et le ressenti du client.

Depuis 2013, Ligne Roset & Cinna, autres acteurs incontournables de mobilier design Français, ont confié à midiscom le soin de concevoir et diffuser une identité musicale en accord avec les codes de leurs marques, afin de créer un climat de confort et de bien-être pour le client  et favoriser sa fidélisation.

Il en de même pour l’enseigne Archea qui place l’expérience client au cœur de sa stratégie marketing avec la création de son identité sensorielle globale composée de sa senteur et de son ambiance sonore. C’est midiscom, leader du marketing sensoriel depuis 25 ans, qui a conçu et mis en place dans les magasins cet univers sensoriel.

Cette expérience a rencontré un vif succès puisque la marque Archéa connaît aujourd’hui un taux de recommandation de 97%. (Étude du cabinet Learning).

 

Le marketing sensoriel apparaît désormais comme un élément essentiel dans la stratégie des marques, et plus particulièrement dans les enseignes d’ameublement où le client doit se sentir accueilli « comme chez lui ».